Stère ou mètre cube ? Telle est la question…

Le mètre cube apparent (m3a) est l’unité légale de mesure du bois de chauffage. Elle est très facile à utiliser, il suffit de multiplier la longueur (L) du tas de bois par sa hauteur (H) et par sa profondeur (P) : L x H x P = m3a
On parle ici de mètre cube apparent (m3a) et non de mètre cube (m3). Le tas de bois n’étant pas un volume plein.

Le stère est l’unité coutumière de mesure du bois de chauffage. Cette unité tient compte des pertes de volume liées à la coupe du bois. Un coefficient de foisonnement est appliqué dés lors que les bûches ont une longueur inférieure à 1 mètre. Si les bûches mesurent 1 mètre ou plus : 1 stère est égal à 1 mètre cube apparent.

L’une tient compte de la perte de volume liée à la coupe du bois alors que l’autre pas. C’est là que se trouve la différence entre ces deux unités et c’est là que les choses se complexifient.


Récapitulatif : 1 mètre cube apparent est égal à 1 stère en bûches de 1 mètre ou plus. Par contre, 1 mètre cube apparent n’est pas égal à un stère si les bûches mesurent mois d’un mètre.

  

Découvrez Webois

 

Pourquoi tenir compte des pertes de volume ?

J’ai acheté 10 m3a ou 10 stères de bois en bûche de 1 mètre. Je coupe ce bois en bûche de 50 cm et je mesure mon tas de bois : 8 mètres de longueur, 2 mètres de hauteur et 0,5 m de profondeur. Soit 8 x 2 x 0,5 = 8 m3a
Il en ressort que j’ai 8 m3a de bois. Où sont passés les 2 m3a ?

Au départ j’ai 10 m3a de bois en bûche de 1 mètre. Je peux aussi dire que j’ai 10 stères de bois en bûche de 1 mètre. Les deux unités sont identiques à ce stade. Cependant, lorsque je coupe mon bois en deux. J’ai non seulement des pertes liées à la coupe (sciure) mais j’ai surtout des pertes de volume. Le volume baisse car j’ai moins de vide entre mes bûches. Plus mes bûches sont courtes, mieux elles se rangent et moins j’ai d’espaces vides.
S’applique alors le fameux coefficient de foisonnement, qui va permettre de connaître la quantité de bois initiale.

Avec 10 stères ou 10 m3a en 1 mètre, j’obtiens :

En bûche de 60 cm : 8,4 m3a x 1,20 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 50 cm : 8 m3a x 1,25 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 40 cm : 7,4 m3a x 1,36 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 33 cm : 7 m3a x 1,43 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 30 cm : 6,6 m3a x 1,52 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 25 cm : 6 m3a x 1,67 (coefficient) = 10 stères.
En bûche de 20 cm : 5,7 m3a x 1,76 (coefficient) = 10 stères.

Cas Pratique : J’ai commandé 5 stères en 33 cm, mon fournisseur ne m’a pas indiqué la quantité en mètre cube apparent (m3a).
Voici les mesures de mon tas de bois : 5,3 mètres de longueur sur 2 mètres de hauteur sur 0,33 mètre de profondeur : 5,3 x 2 x 0,33 : 3,50 m3a

Le coefficient en bûche de 33 cm est de 1,43 : 3,50 m3a x 1,43 = 5 stères.


Grâce aux coefficients, il est simple de passer d’une unité à l’autre :

J’ai commandé 3 stères en 25 cm à mon fournisseur de bois, pour connaître le nombre de mètre cube apparent livré, il me suffit de diviser le nombre de stère par le coefficient applicable : 3 stères / 1,67 = 1,80 m3a.


Pourquoi les deux unités cohabitent ?

Le stère est une unité ancienne, utilisée à une époque où les consommateurs achetaient du bois coupé en 1 mètre puis le recoupaient ensuite en 50 cm. Puisqu’ils coupaient eux même le bois, les clients voulaient connaître la quantité initiale de bois livrée. Le stère était alors la seule unité qui le permettait.

Depuis la fin du 20ème siècle, les consommateurs ont changé leurs habitudes. Ils se sont mis à acheter du bois de chauffage prêt à l’emploi et on donc, aujourd’hui, besoin de connaître la quantité en mètre cube apparent livrée plutôt que la quantité en stère. Cependant, les vieilles habitudes ont la vie dure et même si le mètre cube apparent est de plus en plus utilisé, il est encore loin de détrôner le stère.